Vous êtes ici
Home > Nutrition > Bouillon à l’os: votre médicament le plus sain pour l’hiver

Bouillon à l’os: votre médicament le plus sain pour l’hiver

La recette du bouillon à l'os paleo

Le bouillon à l’os devrait devenir un aliment de base pour quelqu’un qui souhaite appendre une alimentation riche en nutriments comme la diète Paléo mais aussi pour se réchauffer en hiver.

Cette recette est très utile pour vous apporter plein de minéraux et de substances anti-inflammatoires, tellement rares dans notre alimentation et qui pourrait faire toute la différence en cas de:

  • ostéoporose et activité sportive intense
  • arthrose
  • besoin de détoxiquer
  • troubles intestinaux

La recette du bouillon à l’os vous permettra d’avoir une meilleure digestion, beaucoup plus d’énergie et vous calera très bien, de telle sorte que vous n’aurez plus besoin de manger beaucoup de calories, ayant satisfait votre besoin en plein de nutriments essentiels.

Vous pourrez l’utiliser pour la préparation d’autres soupes, sauces, curries ou bien le boire tout seul, comme un consommé bourré de minéraux, vitamines et très hydratant.

Ainsi, le nutritionniste de l’équipe de basket des Los Angeles Lakers le recommande vivement dans le régime alimentaire des joueurs. C’est peut-être même «le nouveau jus vert», car Gwyneth Paltrow (qui change régulièrement d’obsessions alimentaires) a mis du bouillon d’os à moelle, mélangé à de l’avocat, dans son menu «winter detox» 2014.

Beaucoup de personnes qui se mettent à la diète Paléo n’utilisent pas les os, alors qu’ils étaient une des bases de notre diète ancestrale.

Avec la viande et les graisses, les fruits et les légumes, ils devraient faire partie de votre alimentation de tous les jours.

Vous pourriez sans autre utiliser tous les os des viandes que vous consommez. Ils sont gratuits ;).

Vous pouvez utiliser tous les os de tous les animaux que vous mangez (poulet, boeuf, porc, agneau et poisson).

Le bouillon à l’os contient deux acides aminés très importants: la proline et la glycine, hormis les minéraux et le collagène.

La glycine est important également pour détoxiquer et contribue à la formation du collagène. La glycine support aide à guérir les plaies, renforcer le système immunitaire et contribue à la production de GH (l’hormone de croissance) qui maintient vos muscles en bonne forme.

La proline renforce les structures cellulaires. Elle pourra ainsi contribuer à guérir votre intestin poreux (leaky gut), à réduire votre cellulite et à rendre plus douce votre peau et vos vassaux sanguins.

Si votre bouillon à l’os est bien fait, il devrait être gélatineux après refroidissement. Cela signifie que plein de collagène a été extrait de l’os et que votre bouillon est très riche en nutriments.

Une fois fait, il se conserve sans soucis au frigo et peut être réchauffé au besoin.

Ce bouillon sera un super aliment lorsque vous rentrez chez vous le soir, pour vos moments de fatigue, ou quand vous n’avez pas la pêche ou que vous êtes malade.

Si vous avez des soucis digestifs ou que vous avez un déséquilibre de la flore intestinale, c’est ce qu’il y a de mieux pour vous!

Les chercheurs en nutrition Sally Fallon et Kaayla Daniel du Weston A. Price Foundation expliquent que le bouillon avec les os contient un tas de minéraux dans une forme que votre corps peut facilement absorber: du calcium, du magnesium, du phosphore, du silicium, du soufre, entre autres.

Il contient de la chondroitine sulphate et de la glucosamine, des composés vendus très chers en pharmacie, pour réduire l’inflammation, l’arthrose et les douleurs articulaires.

Dans un bouillon à l’os, vous trouvez des nutriments précieux et rares dans l’alimentation moderne, tels la glutammine. Celle-ci est un nutriment super important pour la santé de votre intestin. Elle nourrit les cellules de votre intestin et ainsi les protège, améliore votre métabolisme et contribue à construire vos muscles.

Recette pour un super bouillon à l’os

Recette du bouillon à l'os par Nutritionsaine

Si vous n’aimez pas trop les recettes trop compliquées, vous allez aimer celle-ci pour sa simplicité. Cela va devenir une habitude pour vous car c’est simple, souple, nourrissante et délicieuse.

  • Mettez les os que vous avez dans une casserole, couvrez d’eau froide et faites mijoter à feu doux.
  • Ajoutez 2 c.a.s de vinaigre de cidre de pomme pour aider à drainer les nutriments de l’os.
  • Laissez mijoter 4 heures si les os sont petits, 6 heures en cas de gros os. Si l’eau s’évapore, ajoutez-en.

Et voilà! Vous obtenez un bouillon à l’os délicieux et sain.

Si vous utilisez des os préalablement rôtis, vous obtiendrez un bouillon avec un gout de viande rôtie. Vous pouvez utiliser tous type d’os et même de différents animaux.

Je vous déconseille d’ôter l’écume qui se forme à la surface, car elle contient des nutriments importants!

Peut-être, pourriez-vous enlever la graisse qui se forme à la surface, quand le bouillon aura refroidi.

Comment agrémenter votre bouillon à l’os?

Des légumes (carotte, céleri, oignon, cotes de bettes, etc.) peuvent être ajoutés 1 heure voir plus avant la fin de cuisson. Des herbes aromatiques séchées et des épices en poudre peuvent être ajoutées 1 heure avant la fin de cuisson.

A la fin de la cuisson ou à feu éteint, ajoutez des herbes aromatiques fraiches et des épices selon vos gouts.

Vous vous demandez peut-être du sel: n’en ajoutez surtout pas au début!

Vous pourrez en ajouter à la fin, une fois l’eau aura évaporée. Si vous l’ajoutez au début, vous risquez que le résultat soit trop salé. Encore plus si vous utilisez ce bouillon comme base pour des sauces ou des soupes.

Utilisez un mirepoix de légumes (carotte, céleri, oignon) si vous allez utiliser votre bouillon pour des sauces.

Utilisez un bouquet garni d’aromates (thym, romarin, origan, laurier et autres) si vous allez l’utiliser pour des soupes ou des ragoûts.

Essayez des épices telles la curcuma, les graines de fenouil.

Comment conserver votre bouillon à l’os?

Refroidissez votre bouillon en l’immergeant dans l’évier plein d’eau froide. Après, vous pouvez en conserver une partie au frigo pendant environ une semaine. Le reste, mettez-le au congélateur, divisé en portions, comme ça vous pourrez l’utiliser régulièrement.

Et vous, qu’est-ce vous attendez pour vous préparer cet incroyable intégrateur alimentaire, adapté à combler plein de carences? Avez-vous d’autres recettes? Faites-nous en part en  laissant un commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Top